(ON)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La régression du sommeil chez les bébés - Le guide des parents pour retrouver le sommeil

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Après plusieurs nuits blanches passées à essayer de calmer votre bébé et de le faire dormir, vous êtes parvenue, par essais et erreurs, à trouver une routine qui semble fonctionner. Au cours des dernières semaines, votre bébé a commencé à s'endormir de façon prévisible, et vous bénéficiez d'un repos optimal depuis que votre famille s'est agrandie d'un membre.

Vous croyez que les nuits agitées des deux derniers mois sont enfin derrière vous. Mais soudain, votre bébé commence à se réveiller plus de deux fois par nuit. Vous ne parvenez pas à le calmer pour l'heure du coucher, et ses siestes sont de plus en plus courtes. Que se passe-t-il avec le petit bébé mignon qui dormait parfaitement il y a une semaine à peine?

Vous ne faites rien de mal, et votre bébé n'est pas là pour vous priver de sommeil pour toujours. Une régression du sommeil est une chose normale que les bébés traversent au cours de quelques étapes de leur développement. Les régressions du sommeil se caractérisent par le fait que le bébé a du mal à se calmer au moment du coucher et qu'il se réveille plus souvent que d'habitude au milieu de la nuit. Voyons quelles sont les causes et la durée des régressions du sommeil, les signes d'une régression du sommeil à venir, et comment s'y préparer et y faire face.

Quelles sont les causes des régressions du sommeil chez les bébés?

Quelques facteurs sont à l'origine des régressions du sommeil chez les bébés. Certains de ces facteurs sont en réalité liés au développement de votre bébé, et témoignent d'une croissance saine. Il peut s'agir de facteurs tels qu'une poussée de croissance - les poussées de croissance peuvent amener votre bébé à se comporter comme un client affamé devant un buffet à volonté; il se réveillera donc plus souvent pour demander à être nourri. Votre bébé peut également ressentir les effets de la dentition - certains bébés n'ont aucun problème lorsque leurs premières dents s'installent, tandis que d'autres doivent passer par quelques mois de douleur et de sensibilité.

Les changements dans les routines de jour et/ou de nuit peuvent également provoquer un sommeil de moins bonne qualité chez les bébés. Les bébés qui commencent à éliminer progressivement la sieste de leur horaire de sommeil connaîtront une période d'adaptation, entraînant une irritabilité et un sommeil sporadique tout au long de la nuit. Les nouvelles expériences et les nouveaux stimuli liés à des événements tels que l'entrée en crèche peuvent également contribuer aux régressions du sommeil d'un bébé. La découverte d'un nouvel environnement à la suite d'un voyage ou d'un déménagement aura également une incidence sur la façon dont un bébé dort, puisqu'il s'habitue à son nouvel environnement.

Quelle est la durée d'une période de régression du sommeil?

Les régressions du sommeil donnent parfois l'impression d'une éternité pour un parent épuisé, mais soyez assurés qu'elles passent généralement par périodes de 2 à 4 semaines. Les régressions du sommeil peuvent être plus courtes ou plus longues que cette période, en fonction de ce qui peut en être la cause. Le nombre de changements apportés à la routine de votre bébé au cours d'une période donnée aura également un effet sur le temps qu'il faudra à votre bébé pour se sentir à l'aise - un horaire de sommeil cohérent aide énormément à raccourcir ces régressions du sommeil.

Quels sont les signes qui indiquent que mon bébé peut avoir une régression du sommeil?

Les signes de régression du sommeil que présente votre bébé dépendent en partie de la cause de la régression du sommeil. Si votre bébé est confronté à des changements de développement, vous pouvez commencer à remarquer des changements dans son appétit. Les régressions du sommeil peuvent également être déclenchées par des maladies, de sorte que tout symptôme de maladie de votre enfant peut également être le signe d'une période de troubles du sommeil à venir.

Le principal indicateur d'une régression du sommeil est un changement soudain dans les habitudes et la routine de sommeil de votre bébé. Ce changement est généralement marqué par de l'agitation, des difficultés à s'endormir à l'heure habituelle du coucher, des réveils et des pleurs multiples pendant la nuit et une moindre volonté de faire des siestes. Dans ce contexte, les parents remarqueront également que leur bébé dort moins que d'habitude.

Les parents peuvent vouloir être préparés et à l'affût de ces signes, en particulier à l'âge de 3-4 mois, 8-9 mois et 18 mois. La régression du sommeil est plus susceptible de se produire à ces âges, principalement en raison des étapes que les bébés franchissent généralement à ces moments-là. Bien entendu, chaque cas est unique - tous les bébés ne subissent pas de régression du sommeil à chacune de ces périodes, et certains bébés peuvent n'être que légèrement affectés.

Comment puis-je aider mon bébé pendant les régressions du sommeil?

Premièrement, assurez-vous que votre bébé n'est pas malade! Les régressions du sommeil peuvent être causées par des maladies comme les rhumes ou les otites, alors consultez un pédiatre de KixCare si vous remarquez un quelconque symptôme de ces maladies. Nous aiderons votre bébé à se rétablir rapidement et à mieux se reposer. À part le traitement des maladies potentielles, il existe un certain nombre de façons de gérer la régression du sommeil de votre bébé et de l'aider à mieux dormir. La base de la gestion de la régression du sommeil commence par des habitudes de sommeil et des routines cohérentes. En suivant le même schéma d'activités avant le coucher (bain chaud, berceuses, etc.), votre bébé saura reconnaître le moment où il doit se coucher. Ne soyez pas tenté d'abandonner un bon horaire de sommeil parce que votre bébé ne semble pas y réagir correctement pendant une régression du sommeil - le fait de respecter vos routines aidera votre bébé à mieux dormir à long terme.

Pendant une régression du sommeil, vous pouvez penser que c'est une bonne idée de fatiguer votre enfant avant de le coucher. Cependant, il existe une chose telle qu'un bébé "trop fatigué". Un bébé trop fatigué aura encore plus de mal à s'endormir le soir, ce qui signifie davantage de problèmes de sommeil. Votre bébé peut être encore plus capricieux et irritable, et se réveiller de façon encore plus sporadique. Observez attentivement les signes de "fatigue" de votre bébé - bâillements, yeux baissés, regards détournés - et bordez votre bébé et installez-le dans son lit dès que vous remarquez ces signes.

Que faites-vous pendant ces redoutables perturbations du milieu de la nuit ? Dans certains cas, il est bon d'essayer la méthode des "pleurs": il s'agit d'une technique d'apprentissage du sommeil qui permet au bébé de "pleurer", dans l'espoir qu'il soit capable de se détendre tout seul et de s'endormir. Lorsque cette méthode est appliquée correctement, les parents constatent souvent que leur enfant s'endort plus rapidement au fil des semaines. Certains bébés finissent par s'endormir tout seuls après quelques minutes d'agitation. Si la méthode des "pleurs" n'est pas efficace, les parents doivent entrer dans la chambre de leur bébé et s'assurer que tout va bien - parfois, une présence rassurante est tout ce dont un bébé a besoin pour se rendormir. Les câlins et l'alimentation peuvent être efficaces, mais ils peuvent aussi conduire votre bébé à se réveiller plus souvent, en quête d'attention - si nécessaire, faites-le avec modération. En parlant d'attention, certains bébés peuvent souffrir d'anxiété de séparation. Le fait d'accorder plus d'attention à votre bébé dans la journée peut l'aider, car il se sentira plus en sécurité au moment du coucher. La régression du sommeil ne durera pas éternellement - c'est une partie normale du développement de votre bébé. KixCare est là pour s'assurer que vous et votre bébé n'en souffrez pas. En plus de ces conseils, l'équipe de pédiatres et de spécialistes en pédiatrie de KixCare est disponible pour aider votre bébé 7 jours sur 7. Nous sommes prêts à répondre à toutes les questions concernant les habitudes de sommeil de votre bébé, à l'aider à développer une routine du coucher, et plus encore! Visitez la page principale pour voir comment KixCare peut vous mettre, vous et votre enfant, sur la voie d'un meilleur repos.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin